Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Suite à ma participation au concours sur les accords mets vins (recette ici) avec les vins Côtes de Gascogne, j’ai eu la chance de faire partie des gagnantes et de m’envoler pour une escapade gourmande en Terre Gascogne.
Ce week-end fût l’occasion pour moi de redécouvrir le Gers. J’avais déjà eu un véritable coup de coeur pour cette région mais j’étais passée complètement à côté de ses vins. Voilà une erreur aujourd’hui réparée ! Durant ces deux jours nous sommes allées à la rencontre d’un vignoble, d’un terroir divisé en trois zones (le Bas armagnac, la Ténarèze et le Haut armagnac) et surtout de vignerons dynamiques, à la fois respectueux des traditions et engagés dans les méthodes modernes. Nous avons visité trois domaines assez différents en terme de structure, d’approche et de communication.

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Le domaine de Magnaut situé sur la commune de Fourcès est celui que nous avons visité en premier. Toute l’équipe nous a chaleureusement accueillie pour nous faire découvrir les différents cépages qui composent leur vignoble et le processus de transformation du raisin en vin. Nous sommes ensuite passés à la dégustation de leur production autour d’un délicieux pique-nique (merci Marion !). Une équipe sympathique, un vigneron pédagogue, une structure familiale, un chai tout neuf pour les prochaines vendanges, une production séduisante. Bref, tout est réuni pour le coup de coeur. En plus je vais pouvoir les retrouver à Lille puisqu’ils sont présents sur les Salons des Vignerons Indépendants.

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Ensuite nous avons visité le Château de Millet. Ici aussi le vin est une histoire familiale et dans la famille Dèche on est vigneron de père en fille. C’est donc Laurence, la pétillante vigneronne, qui nous a accueilli pour nous faire visiter le domaine. Je suis entrée pour la première fois de ma vie dans un chai d’armagnac. L’odeur est très agréable et si particulière que notre mémoire olfactive ne l’oublie jamais, parait-il ! Là aussi j’ai été séduite par la diversité de la production. Ce vignoble, autrefois essentiellement dédié à l’armagnac, réparti aujourd’hui sa production entre le blanc qui représente la plus grande production, les rouges et les rosés, le floc de Gascogne (le floc qui signifie bouquet de fleur en Gascon est un mélange de jus de raisin frais et d’armagnac) et bien sûr l’armagnac avec des millésimes allant du 2 ans d’âge à des millésimes de 1974).

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Pour finir, nous avons visité un autre domaine familial situé à Éauze : la Villa Dria. Très surprenant, le chai est un grand monolithe noir, éco-conçu avec une toiture photo voltaïque. Ici la technologie est à l’oeuvre durant tout le processus pour préserver au mieux les qualités aromatiques des vins. Une particularité qui peut surprendre, voire agacer les réfractaires, l’implantation du bâtiment et des vignes a été pensée selon les principes de la géobiologie afin de créer un lieu chargé d’énergie positive. Personnellement, je trouve que cette idée apporte un petit supplément d’âme à cette propriété au marketing très pensé.

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

La soirée s’est déroulée à la ferme Monnet dont les propriétaires sont des éleveurs de canards et d’oies. Ils produisent sur place des conserves de foie gras et proposent 4 chambres d’hôtes et une table d’hôte aux accents Gascons. Nous avons accompagné ce délicieux repas d’une sélection de vins choisis au château de Millet et à la Villa Dria que nous n’avions pas pu goûter l’après-midi.

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne » href= »http://www.cdubeau.com/cote-de-gascogne » rel= »Côtes de Gascogne »>Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Le dimanche matin, après une bonne nuit et un bon petit déjeuner, cap sur Condom puis sur Lectoure pour un diner gastronomique. Sur la route, nous avons pu apprécier la beauté des paysages gersois et son petit air de Toscane.

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Lectoure est un des très beaux villages du Gers et c’est au Bastard que nous avions rendez-vous pour un menu découverte autour du foie gras accompagné d’une judicieuse sélection de Côtes de Gascogne. Le menu était composé d’une surprenante farandole de recettes composées autour du foie gras et associé au Chorizo, à la féra (un poisson du lac d’Annecy), au flétan fumé, au sorbet d’oignon, à la mousse d’estragon, aux macarons, aux fraises, … Pour finir, le chef Jean-Luc Arnaud nous a ouvert les portes de sa cuisine. J’adore visiter les cuisines de chef et voir un peu les coulisses d’un restaurant !

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Côtes de Gascogne

Sur ce moment de partage s’est achevé notre week-end en Terre Gascogne. J’ai été ravie de faire partie de ce voyage. J’ai aimé rencontrer des professionnels fiers de nous présenter le fruit de leur travail. J’ai aimé les vins de Gascogne. J’ai aimé les discussions avec Mamina et Marina. Je remercie Marion et Amandine pour la parfaite organisation de cet évènement.

Côtes de Gascogne