Photographie culinaire flan-patissier

Photographie culinaire flan-patissier

Voilà je suis de retour la tête complètement vide ! Et oui je pensais que les vacances seraient propices à l’inspiration, que des tas d’idées allaient jaillir de mon cerveau reposé et désintoxiqué du net (parce que je dois bien avouer que je suis un peu accro). Ben non rien, nada, le vide. Je me suis juste laissée allée à la contemplation des frelons, araignées et autres gentilles bestioles locales. Un petit plouf de temps en temps, de bons petits restos aussi, mais même là je me suis juste contentée d’apprécier le contenu des assiettes et les bons moments passés avec la famille et les amis, je n’ai jamais pensé à dégainer mon appareil pour shooter les plats. Pourtant il ne m’a jamais quitté mon matos, mes épaules s’en souviennent encore ! J’ai quand même rempli une carte de 8 Go de photos mais aucune photo culinaire ! (ah si y a quand même une poêlée d’écrevisses juste pêchées par mes loupiots !)
Du coup, la recette de flan pâtissier que je propose ici n’est pas une recette de vacances mais une recette de travail…


Recette pour un flan pâtissier

• 1 pâte sablée (voir ici)
• 4 œufs
• 1 l de lait
• 150 g de sucre
• 90 g de maïzena
• 1 gousse de vanille

Préchauffer le four à 180° C. Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille fendue et grattée au couteau. Dans un bol mélanger la maïzena tamisée avec le sucre et les œufs bien battus. Mélanger bien et ajouter le lait bouillant (sans la gousse de vanille). Remettre à cuire 1 à 2 minutes sans cesser de remuer. Etaler la pâte dans un plat et verser la préparation. Enfourner pour 40 min

Ma petite histoire du flan pâtissier : je n’aime pas le flan, la petite peau du dessus me fait horreur, le côté gélatineux de la crème me fait faire des pouahhh… Alors il y a quelques semaines quand je reçois une commande pour une photo d’ambiance dont la vedette est un flan pâtissier, je suis d’abord super contente et ensuite en m’imaginant en train de réaliser un flan je sens mon estomac s’agiter. Je ravale cette petite boule coincée dans le fond de ma gorge et je me dis allez ça fait parti des joies du métier et je me lance dans la recette du fameux flan. Bien sûr j’avais jamais fait de flan. La pâte sucré pas de problème, ça j’adore. Là où j’attendais le haut-le-coeur c’est dans la réalisation de la crème et non je suis plutôt attirée par la bonne odeur. Je tente de tremper le doigt histoire de faire front à ma phobie flanesque et je goûte. En fait, c’est super bon quand c’est chaud ! Reste l’épreuve de la petite peau après passage dans le four. Pour des raisons de timing je ne peux pas attendre le refroidissement complet, je me retrouve donc avec un flan un peu coulant pour ma séance photo. L’odeur est vraiment très alléchante. Une fois la séance finie mes enfants se jettent sur le flan avec des humm, waouh… alors je ne résiste plus, je goûte et c’est vrai que c’est…humm ! Tout est fondant, même la petite peau. Pourquoi on ne m’a fait goûter que des flans pâtissiers tout froid avec une pâte en carton et un espèce de gloubiboulga gélatineux recouvert d’une peau en plastique ?

Photographie culinaire flan-patissier