stylisme et photographie culinaire sur le livre made in brasil

Je suis en pleine refonte de mon blog (depuis le temps que j’en parle… ça arrive, si si !) et j’espérais vous le présenter en même temps qu’un projet qui a réchauffé mon hiver. Mais après une si longue absence faudrait pas risquer l’overdose de nouveautés non plus. Alors une chose à la fois, le nouveau blog attendra ! Aujourd’hui je vais vous parler Brésil.

Ce matin le facteur est passé avec un colis pour moi. Et voilà le moment tant attendu, je tiens entre mes mains 5 exemplaires de mon premier livre en tant que styliste et photographe culinaire. Ce livre est l’aboutissement d’une belle collaboration entre les éditions Larousse, Héloïsa Bacellar et moi.

Dans ce livre Héloïsa Bacellar nous offre 30 savoureuses recettes de son Brésil. Héloïsa a déjà écrit de nombreux ouvrages sur la cuisine brésilienne. À São Paulo, elle a créé un lieu qui lui ressemble : Lá da venda, un café restaurant qui est aussi une boutique où l’on peut chiner des créations artisanales ou repartir avec des douceurs typiquement brésiliennes.

la da venda et heloisa bacellar

Personnellement, à part la feijoada que je faisais très souvent à une époque, je ne connaissais pas bien la cuisine brésilienne. Ce livre a été l’occasion de vraies découvertes culinaires. En particulier le manioc, utilisé sous toutes ses formes au Brésil. Frais, pour la soupe ou les délicieuses frites de manioc, transformé en farine assez granuleuse pour réaliser la farofa et sous forme de fécule pour les fameux pao de queijos (petits pains au fromage brésiliens).

J’espère que ce livre apportera un peu du soleil du Brésil dans votre cuisine. Qu’il saura vous donner des idées de soirées thématiques pendant la coupe du monde. Même si vous n’êtes pas grand fan de foot, avouez qu’en y mettant un bel enrobage on peut se faire une soirée très sympa : des potes, une playlist 100% brésil (la mienne n’est pas encore faite alors j’attends vos suggestions !), des caïpirinha avec des pao de queijos, des frites de manioc, du riz aux crevettes et à l’ananas ou carrément une feijoada, un bon France – Brésil (facultatif) et pour finir des quindim… elle est pas chouette la soirée foot !

stylisme et photographie culinaire sur le livre made in brasil

Pour vous aider à préparer vos soirées brésiliennes, j’ai décidé de vous faire gagner mes 5 exemplaires du livre. Pour cela, vous avez jusqu’au 6 avril 2014 pour me laisser un commentaire avec votre recette brésilienne préférée ou celle que vous aimeriez goûter. Après tirage au sort parmi les commentaires, les 5 gagnants seront prévenus par mail.

MADE IN BRASIL
Heloisa Bacellar – Photographies Laetitia Vasseur
Editions Larousse : 7,90€

Et c’est pas fini ! Voici deux recettes extraites du livre. Les papillotes de bar avec sa farofa aux crevettes et sa purée de banane et les quindim (petits fondant à la noix de coco).

stylisme et photographie culinaire sur le livre made in brasil


Papillotes de bar, farofa aux crevettes et purée de banane
Pour 4 personnes

préparation : 40 min
cuisson : 35 min

Pour la farofa
• 1 gros oignon
• 1 gousse d’ail
• 25 g de beurre
• 2 tomates bien mûres
• 500 g de crevettes roses décortiquées
• 120 g de farine de manioc fine ou biju
• 3 càs de coriandre et de ciboulette ciselées
• huile d’olive
• sel

Pour le poisson
• 4 filets de bar de 200 g
• 4 belles feuilles de bananier ou 4 rectangles de 40 x 20 cm de feuille d’aluminium ou de papier sulfurisé
• le jus de 1 citron vert
• huile d’olive
• sel

Pour la purée
• 25 g de beurre
• 1 oignon
• 2 bananes mûres mais fermes
• 1 càs de mélasse ou de cassonade
• 36 cl d’eau
• sel

Préparez la farofa. Pelez et coupez l’oignon finement, pelez et hachez l’ail. Faites chauffer le beurre et un filet d’huile d’olive dans une poêle. Faites revenir l’oignon, puis l’ail. Coupez la tomate en petits cubes et ajoutez-la, salez et mélangez. Ajoutez les crevettes, assaisonnez et mélangez pendant 3 minutes. Versez la farine de manioc et remuez encore 3 minutes. Parsemez de fines herbes et ôtez du feu. Préchauffez le four à 180 °C (therm. 6). Passez les feuilles de bananier au-dessus d’une flamme. Préparez le poisson. Fendez les filets dans l’épaisseur, garnissez-les de farofa. Placez chaque filet au centre d’une feuille de bananier, salez-les et arrosez-les de citron et d’huile d’olive. Repliez les feuilles, fermez-les en vous aidant de piques en bois. Déposez le tout dans un plat allant au four et laissez cuire 30 minutes. Pendant ce temps, préparez la purée de banane. Dans une poêle, faites fondre le beurre. Pelez et hachez grossièrement l’oignon. Faites-le revenir dans le beurre fondu. Ajoutez la banane coupée en morceaux, le sel, la mélasse et mélangez. Après 5 minutes de cuisson, versez environ 35 cl d’eau. Portez à ébullition, puis baissez le feu et laissez cuire 15 minutes. Vérifiez l’assaisonnement. Réservez au chaud. Attention, cette purée ne doit pas trop attendre, car sa saveur change. Quand le poisson est cuit, déposez une papillote et un peu de purée dans chaque assiette et servez aussitôt.

stylisme et photographie culinaire sur le livre made in brasil


Quindim (Petits fondants à la noix de coco)
pour 12 fondants environ

préparation : 15 min
cuisson : 45 min
repos : 3 h

• 225 g de sucre (pour un dessert moins sucré, on peut baisser la quantité à 180 g)
• 25 g de beurre
• 6 jaunes d’œufs
• 2 œufs entiers
• 100 g de noix de coco râpée
• beurre et sucre en poudre pour les moules

Faites un sirop en mélangeant le sucre avec 25 cl d’eau froide. Portez le sirop à ébullition et laissez bouillir 5 minutes pour obtenir un sirop léger. Versez ce sirop dans un saladier et ajoutez le beurre. Mélangez bien. Laissez refroidir. Filtrez éventuellement les jaunes et les œufs entiers battus en omelette à l’aide d’une passoire, mélangez-les au sirop et ajoutez la noix de coco. Placez la préparation au frais pour 2 heures.

Préchauffez le four à 180 °C (th. 6) et faites bouillir 1 l d’eau pour le bain-marie. Tapissez un plat à four de 2 feuilles de papier sulfurisé pour éviter que l’eau atteigne l’ébullition et que le quindim se défasse. Beurrez et saupoudrez de sucre le fond et les parois des moules. Sortez la préparation du réfrigérateur et mélangez-la de nouveau, car elle aura sûrement perdu de son homogénéité. Remplissez chaque petit moule aux trois-quarts. Placez-les dans le plat à four, versez l’eau pour le bain-marie de sorte qu’elle arrive aux 2/3 des moules et faites cuire 40 minutes. Les quindims doivent être bien fermes avec une croûte légèrement dorée. Laissez-les refroidir avant de les placer de nouveau au réfrigérateur pendant 2 heures. Au moment de servir et démoulez délicatement chaque fondant.