Photographie culinaire montécaos au chocolat

Photographie culinaire montécaos au chocolat

Les Montécaos autrement appelés (à la maison seulement) les Pocahontas ?! témoignent encore de mon petit faible pour le sablé. L’origine de ces petits gâteaux qui s’effritent comme du sable est à chercher du côté du Magreb ou de l’Espagne. Pour ma part l’idée de faire des Montécaos est venue d’une amie espagnole qui m’avait ramenée d’Espagne (ben oui l’espagnole vient d’Espagne) des petits sablés emballés dans des papiers métallisés. Ils avaient tous un parfum différent : à la noisette, aux amandes, … Malheureusement je les ai englouti, j’ai jeté les jolis emballages, j’ai perdu de vue l’amie espagnole qui ne supportait pas la météo du coin et j’ai également perdu tout espoir de retrouver le nom de ces divins gâteaux. Heureusement internet est là et les Montécaos sont entrés dans ma vie. J’ai essayé tellement de versions que je ne pourrais même pas vous donner l’origine de ma recette ! J’ai modifié, adapté mais je n’ai jamais vraiment retrouvé la même texture (à la fois sec et fondant)*. Mes Montécaos / Pocahontas ont failli étouffer plus d’une personne (toujours accompagner d’une boisson) et du coup n’ont pas toujours fait l’unanimité mais aujourd’hui la version aux pépites de chocolat fait le bonheur de trois personnes sur quatre à la maison.

*Il paraît qu’en Espagne ils mettent du saindoux à la place de l’huile, c’est peut être là le secret mais franchement la pâtisserie au saindoux ça me tente moyen moyen…


Montécaos au chocolat
Pour 24 montécaos environ

• 200 g de farine
• 50 g de sucre
• 1 cuil. à soupe de cannelle
• 8 cl d’huile
• 1 pincée de sel
• 3 cuil. à soupe de pépites de chocolat
• 1 cuil. à café de cacao

Préchauffer le four à 180° C. Mélanger la farine, le sucre, la cannelle et le sel. Ajouter l’huile et mélanger jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Ajouter les pépites de chocolat. Former des petites boules et les aplatir avec le pouce. Les déposer sur la plaque du four recouverte d’un papier sulfurisé ou d’un tapis en silicone. Saupoudrer de cacao et enfourner pour environ 15 min. (les Montécaos ne doivent pas dorer sinon ils perdent leur côté fondant).

Mon conseil : même si vous êtes très pressé, après cuisson laisser refroidir les Montécaos sans les toucher, ils sont vraiment fragiles comme des châteaux de sable.

montécaos au chocolat

Photographie culinaire montécaos au chocolat

Photographie culinaire montécaos au chocolat