photographie culinaire : sirop de rhubarbe aux fleurs d'hibiscus

photographie culinaire : sirop de rhubarbe aux fleurs d'hibiscus

photographie culinaire : sirop de rhubarbe aux fleurs d'hibiscus

photographie culinaire : sirop de rhubarbe aux fleurs d'hibiscus

Fait chaud ! Pas envie de passer des heures devant une marmite à faire des confitures à la chaine. Pourtant, les jardins débordent de délicieux fruits et on ressent comme une urgence à les récolter avant les petits pilleurs. J’ai trouvé LA solution ! Le sirop. Pas besoin d’éplucher, d’équeuter, de dénoyauter, de cuire pendant des heures. C’est rapide, facile, ça se conserve bien, mais je vais pas mentir celui-là n’a pas fait long feu !

Fidèle à ma manie de réduire le sucre dans tout, mon sirop n’en est peut-être plus tout à fait un… pas grave, c’est bon !

J’ai choisi la rhubarbe parce que le sirop de rhubarbe n’existe pas (à ma connaissance) dans les magasins, mais les autres fruits feront aussi bien l’affaire (je vais d’ailleurs essayer très vite le cassis). Quant à l’hibiscus, il ajoute sa note acidulée et sa jolie couleur rose à ce sirop léger ultra rafraîchissant.


Sirop de rhubarbe aux fleurs d’hibiscus*
Pour 75 cl environ

Préparation :  10 minutes
Cuisson : 30 minutes

• 500 g de rhubarbe
• 150 g de sucre
• 1 citron
• quelques fleurs d’hibiscus séchées

Couper la rhubarbe en tronçons (même pas besoin de l’éplucher !). Placer dans une casserole et verser de l’eau à hauteur. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 20 à 30 minutes (selon la taille des morceaux de rhubarbe).
Filtrer à l’aide d’un chinois en pressant bien les morceaux de rhubarbe.
Ajouter le sucre, le zeste et le jus du citron et porter à ébullition pendant 5 minutes.
Ajouter les fleurs d’hibiscus et laisser infuser pendant 10 minutes.
Filtrer et verser dans une bouteille en verre préalablement ébouillantée.
Conserver au frais.

Ce sirop léger est délicieux allongé d’eau fraiche, plate ou pétillante, sur un yaourt, une panna cotta, etc. (pour l’occasion j’ai fait des petites crèmes de riz vanillées).
Il s’est conservé sans problème pendant une semaine au frais. Je pense qu’il n’y a pas la quantité de sucre nécessaire à une longue conservation, mais le citron joue aussi son petit rôle dans la conservation. Il parait aussi qu’il ne faut pas fermer hermétiquement la bouteille, simplement la couvrir d’un tissu pour laisser respirer tout ça ! Hum, pas eu le temps de tester…

Si vous avez envie de planter un petit pied de rhubarbe dans votre jardin, y a tous les conseils qu’il faut sur jaime-jardiner.com

* adapté d’une recette du Jardin de Jenny

photographie culinaire : sirop de rhubarbe aux fleurs d'hibiscus